Bonnes résolutions tricot de fin d’année

tricots-findec2014Est-ce que vous arrivez à vous lancer dans des gros projets DIY pendant les petites vacances scolaires ? moi non, et particulièrement pendant les vacances de Noël.

Entre les préparatifs de fête, les bricolages avec les enfants, la famille, les copains de passage, les goûters improvisés et tout ce qui fait la couleur si délicieusement sucrée  de cette période, le temps pour bricoler se résume à quelques minutes ici et là, parfois 1 heure… souvent remplie de multiples « Mamaaaaannn… » . Difficile de se lancer dans de grands projets d’autant plus que l’atelier est encore rempli de tous les bricolages des enfants. Alors que faire avec ces petites tranches de temps ? rangement de intégral de la pièce ? bof… cela va s’éterniser et devenir pénible. Meilleure idée : et si je profitais de ces 12 petits mois, comme les appelle la tradition populaire, pour enfin venir à bout de ma bonne résolution tricot de cette fin d’année : boucler tous mes en-cours ! Vous savez bien… tous ces projets abandonnés un jour pour une raison ou une autre, oubliés volontairement ou non dans un sac à ouvrage et perdus quelque part au fin fond de notre mémoire. Je suis particulièrement désordonnée, je l’avoue et je lutte en permanence contre ce travers, mais que celle qui n’est jamais tombée sur un sac plein de pelotes de laine oubliées me jette la première pierre ! voici donc mon programme de ces quelques jours. L’avantage de faire de gros travaux, c’est que cela oblige à trier et ranger… mes en-cours m’attendaient donc sagement dans l’un des cartons qui justement encombrent l’atelier. Plus aucune excuse ! je n’avais qu’à piocher et m’y mettre. Voici donc le résumé de ces bonnes résolutions enfin tenues !

Cache-épaule bleu :

cache-epaule-bleu

J’avais commencé ce projet il y a un peu plus d’un an… à l’origine, cela devait être un cadeau mais la destinataire ayant froncé du nez devant le modèle un jour que je tricotais devant elle, j’ai remballé ma surprise et mes pelotes pour me dépêcher de lui confectionner autre chose. Ce modèle venait au départ d’un kit trouvé chez Interlaine à St Brieuc. J’avais craqué pour cette laine souple, chaude et douce. Quand j’ai repris l’ouvrage en cours, hum… le modèle avait disparu et la référence des pelotes aussi. Je crois que c’était une laine Katia mais je n’en suis pas certaine. No comment ! J’ai vraiment fait fort en abandonnant cet ouvrage. Normalement, pelote et modèles sont tout de même rassemblés ensemble et c’est la première fois que je me retrouve sans aucun indice pour terminer l’ouvrage. J’ai donc fini un peu au pif  ce gros cache-épaule en torsades et côtes 2/2 et il tombe plutôt bien comme cela… Il me semble qu’il fallait confectionner un lacet avec de gros pompons pour fermer le col mais il me plaît comme cela et de toute façon, je n’ai plus assez de laine, ça règle la question !Maintenant… vais-je le porter ? pas sûre qu’il rentre vraiment dans mon « wearability project ». Peut-être comme une petite laine chaude porter le soir dans mon lit quand je bouquine ? réponse dans quelques semaines.

Petite étole triangulaire beige :

Etole-tricot-beige

Ce projet avait été commencé en janvier 2012, lors d’un week-end ski avec 2 amies. Un brouillard trop épais avait eu raison de notre motivation sur la neige et nous avions écourté l’après-midi sur les pistes pour aller flâner dans Megève. Il y avait alors une mercerie adorable nommée « Un point c’est tout ». Sélection pointue de broderies, laines et quelques tissus, un peu de passementerie, le tout dans une ambiance chaleureuse et pleine de bon conseils. Malheureusement, vous avez compris que j’en parle au passé car cet endroit si agréable a fermé et désormais si vous cherchez un bel ouvrage de fil dans le coin, il n’y a plus grand chose… mais c’est là un autre sujet. Ce jour-là, nous étions entrées dans la boutique juste pour le plaisir de chiner et nous sommes ressorties toutes les 3 avec le même projet d’étole au point mousse tricotée en double, chacune dans un camaïeu de couleurs différent. Violine pour l’une, corail pour l’autre et ce beige très doux pour moi. Modèle archi-simple qui mêlait 2 laines superbes dont je serais bien incapable de vous donner les références puisque je ne les ai jamais eues et c’est bien dommage. Seul indice : cette laine était fabriquée par un jeune producteur indépendant.
La mercière portait elle-même une petite étole bien mousseuse autour du cou, un simple triangle doux et chaud qui nous a donné envie de tricoter. Pas de modèle précis, un simple triangle au point mousse.

Pour ma part, voici ma version : monter 2 mailles, tricoter 2 rangs au point mousse et continuez avec ce point. A partir du 3ème rang et jusqu’à ce que vous finissiez vos pelotes, commencez et terminez chaque rang par une augmentation à 2 mailles du bord… Et c’est tout. Difficile de faire plus simple, n’est-ce pas ?
Bref, revenons à l’ouvrage lui-même. Réalisation simple, jolie laine et des copines qui tricotaient la même chose que moi au même moment. Comment ai-je pu arrêter cet ouvrage avant de l’avoir fini ?? Aucune excuse valable ! en cherchant bien, je trouve tout de même quelques (mauvaises) raisons .
#1 (la principale) : l’annonce tardive d’une naissance chez le parrain de Mi. Vite ! j’ai abandonné tous mes ouvrages du moment pour tricoter brassière et petits chaussons. Le bébé a été gâté en temps et en heure, mes amies ont achevé entre temps leurs étoles et quand j’ai voulu reprendre cet ouvrage, je me suis retrouvée seule avec :

#2 ces pelotes qui n’en finissaient pas de s’emmêler (surtout la plus fine, bien duveteuse, bien plumeuse… vous voyez ce que je veux dire ??). Jusqu’à ce que je me décide à la démêler pour la rembobiner complètement, cette laine était indomptable !

#3 un ouvrage au point mousse, juste du point mousse et toujours du point mousse… Ah. Et alors ?? et bien bizarrement, je m’amuse beaucoup plus avec les ouvrages bien compliqués que je finis généralement beaucoup plus vite que les autres. Quand un ouvrage est trop simple, je finis souvent par m’ennuyer et le délaisser…

4# le printemps ! Il a fait une entrée fracassante au moment où j’ai repris mes aiguilles et a relégué au fond de nos placards écharpes et pulls douillets.

Bref, presque 3 ans plus tard, j’ai enfin achevé cette petite étole si simple. Heureusement elle me plaît toujours et colle parfaitement avec ce que je porte au quotidien. Pour l’agrémenter un peu, je vais simplement essayer de trouver des petits pompons en fausse fourrure par exemple à coudre sur les pointe des triangles. Mais je la porterai quand même telle quelle dès maintenant… pas question qu’elle reparte au fond d’un placard.

Cardigan rose pâle pour une petite fille de 18 mois.

Pas de photo pour celui-là, il n’a pas survécu ! Ce projet avait été commencé au début de cet été 2014, il n’y a pas si longtemps que ça. Privée de couture, tricot et toute bidouilles possible par nos travaux à la maison, j’avoue qu’à peine arrivée en vacances, je m’étais précipitée pour acheter de la laine, celle de mon stock étant complètement inaccessible au fond d’un box de stockage. Je voulais tricoter le cardigan froncé à empiècement de chez Citronille, modèle très joli et pratique, que j’avais déjà tricoté pour mes filles. Cette fois-ci, le projet était destiné à mon adorable nièce. J’ai trouvé la laine chez Myrtille à St Brieuc, seul magasin ouvert le jour où j’avais décidé de me lancer là, tout de suite, maintenant. Un mélange bien mousseux de laine et d’acrylique dont je ne me souviens plus de la marque, la maman souhaitait quelquechose de chaud pour l’hiver mais pas trop car la puce est en crêche une partie de la semaine.

Donc tout avait bien commencé, je retrouvais le plaisir de tricoter pour un tout petit… C’était parfait, jusqu’au moment de repasser les différentes pièces du tricot avant de les assembler entre elles. Fer très doux, patte-mouille… et là, catastrophe. C’est comme si ma laine avait perdu toute sa consistance. Incompréhensible. je ne pense pas avoir fait de fausse manip, mon fer n’était pas trop chaud mais je crois que la laine n’a même pas supporté ce simple traitement. Je n’ose imaginer ce que ça aurait donné avec une lavage machine. Rendu plat et mou, aucune tenue… Ces jours-ci, j’ai tout de même repris l’ouvrage pour coudre les pièces entre elles et le terminer. Mais à peine achevé, il est parti à la poubelle. Importable, immontrable. On ne répétera jamais assez l’importance du choix de beaux matériaux pour les ouvrages à la main, en voici encore un exemple. Reste à recommencer avec cette fois-ci, une vraie belle laine, et quand on prend son temps pour bien choisir, elles ne manquent pas !

Guêtres roses de Zou

guetres-Zou

Zou a des goûts bien précis et qui me surprennent souvent. Voici qu’au printemps elle a eu une envie de guêtres. D’où lui est venue cette envie ? aucune idée mais elle ne lâchait pas alors voilà. Commencé il y a quelques semaines, un modèle sorti d’un ancien catalogue Bergère de France trouvé dans les trésors de WonderMamie, avec la laine préconisée (Magic, coloris Buvard). J’ai pris beaucoup de plaisir à tricoter ce petit modèle avec des points bien variés comme je les aime, mélange de torsades, nopes et points d’astrakan. Il m’a juste fallu une grosse heure pour terminer la deuxième guêtre, coudre le tout et faire une heureuse ! Alors pourquoi ce projet a-t-il atterri dans un coin avant d’être oublié pendant quelques semaine ??? cela restera le mystère de cette fin d’année 2014 !

 

 

A propos Plume

Dans la vie, il est important de découvrir ce pour quoi on est vraiment fait. Moi j'aime bricoler, papoter et écouter les belles histoires ! j'espère que ce blog en sera bientôt rempli. N'hésitez pas à me contacter pour raconter la vôtre ! claire@latelierdusecond.com
Cet article, publié dans Tricot, Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s