Carton gris

  

Cette semaine, je suis allée à Versailles avec des projets de cartonnage plein la tête. J’ai besoin de petits rangements pour l’atelier et des envies de jolis objets et je connais l’endroit idéal pour trouver mon bonheur et passer un bon moment.

Mais… je me suis retrouvée face à un immense local vide et face à une affichette qui annonçait simplement des travaux et donnait RV sur le site internet de la société. J’aime internet et l’accès à tout ce qu’il nous donne mais s’il y a bien un sujet sur lequel je doute qu’il puisse un jour égaler le confort de la vie réelle, c’est dans le choix des papiers pour un projet de cartonnage… Le papier, plus encore que le tissus je crois, je le palpe, je le flaire, je teste sa solidité, je compare les couleurs… Bref, derrière un écran, ce n’est pas pareil.

J’ai pris le temps d’envoyer un petit message à la société pour savoir si mon magasin rouvrirait ses portes tôt ou tard mais non, confirmation m’a été donnée qu’une page s’est bien tournée. J’ai donc appris avec un vrai chagrin la fermeture du légendaire antre du cartonnage, la caverne d’Ali Baba, le rêve absolu pour quiconque aime les beaux papiers et les objets cartonnés façonnés avec imagination et soin… Je parle bien-sûr de l’inégalable Théière de Bois. 

Comme elle va me manquer cette belle boutique où l’on pouvait choisir tranquillement ses papiers présentés en rouleaux et se servir soi-même. Quel confort par rapport aux interminables temps d’attente qui m’ont détournée de la fréquentation de certaines enseignes. Et quel assortiment ! Je crois que sans l’avoir vu une fois, on ne peut pas imaginer la richesse du stock que possédait ce lieu incroyable. Et quelle variété aussi dans les objets présentés : des boîtes bien-sûr? Mais quelles boîtes !! Du mobilier de poupée, de bureau, des objets usuels ou de décoration, des sacs-à-mains cousus dans les simili cuir les plus variés qui soient, des idées sans cesse renouvelées de mariage de couleurs et de motifs, toutes les colles possibles et imaginables, des poignées de tiroirs, des fermoirs… Toutes ces petites pièces que vous ne pourriez même pas imaginer mais qui vont faire de votre création un objet particulier, beau et unique. Bref…Comme je l’aimais, cet endroit !

Alors voilà. Si vous voulez retrouver un aperçu  de cet assortiment rêvé, vous pouvez toujours aller sur le site de la Théière de Bois où vous retrouverez aussi toutes les fiches techniques du célèbre Oncle Pol et un petit mot sur l’histoire de cette belle maison.

Les tiroirs de ma cuisine sont gris ? Oui, c’est bien la couleur de mon humeur ce soir. 

A propos Plume

Dans la vie, il est important de découvrir ce pour quoi on est vraiment fait. Moi j'aime bricoler, papoter et écouter les belles histoires ! j'espère que ce blog en sera bientôt rempli. N'hésitez pas à me contacter pour raconter la vôtre ! claire@latelierdusecond.com
Cet article, publié dans Cartonnage, Pensées du jour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Carton gris

  1. Nathalie dit :

    Hein ?! Fermée définitivement ?! Non !!!
    C’est pas possible….
    Merci pour l’info, plus de plaisir à voir et à toucher….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s