Question de temps

Ce week-end, entre autres festivités, avait lieu la fête de l’école des enfant. Oui, oui, la fête où la classe de Zou a présenté sa pièce de théatre autour des fables de la Fontaine. Délicieux moment que de découvrir ces petits enfants complètement investis dans leurs rôles… Nous avons été bluffés !

Point important pour ce qui va suivre : Monsieur ADS était absent pour le week-end et j’ai donc mitraillé de photos sa fourmi préférée pour qu’il puisse réaliser un peu ce qui s’est passé pendant ce petit moment de grâce. Au passage, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer un extrait de l’invitation au spectacle réalisée par ma Zou préférée… je fonds.

 
Ensuite, malheureusement, la fête a tourné court pour Mi que j’ai du ramener rapidement à la maison. Fièvre, nausées… Inutile de pousser le descriptif plus loin, je pense que tout le monde a compris que Mi a passé quelques heures plutôt désagréables… Les amis ont pris aussitôt le relais auprès de Zou et Co dont les programmes de l’après-midi étaient bien chargés… Et je me suis donc retrouvée clouée chez moi avec une petite fille qui appelait au secours toutes les 10 mn alors que j’avais mille projets et obligations pour cette journée.

Maintenant, enfilons d’autres lunettes et voyons ce que cela donne : j’étais dans une maison toute calme avec une petite fille qui avait juste besoin d’un peu d’aide et de soutien par intermittence. J’avais juste à rester chez moi et j’étais dans l’incapacité de faire toutes ces petites choses dont on se charge si facilement. Une conduite ici, une visite là, quelques commissions…

Mince ! je ne peux pas aller encourager Co sur sa course de VTT… Et alors ? Il est avec un ami et au milieu de copains et d’adultes bienveillants. Il me racontera.

Mince ! mes lunettes cassées ! Et bien je ne les porte pas en permanence alors peu importe : je continuerai à les installer comme je peux sur le bout de mon nez pour conduire pendant quelques jours.

Mince ! Je voulais acheter quelques fruits, des légumes et des œufs… le dîner va devoir être un bricolage de quelques restes et il n’y aura pas de gâteau du dimanche… Et alors ? Les enfants ne s’en porteront pas plus mal.

Bref… Un très bon exercice mental que ce petit coup d’arrêt dans le programme fou de ce mois de juin. Il a fallu faire confiance, se dire que tout irait bien, se contenter d’être là où je le devais sans me poser de question et sans chercher à assurer coûte que coûte sur tous les fronts… tout simplement, lâcher prise et c’était bien… Surtout quand la nature a enfin laissé Mi, ma pauvre puce, tranquille et qu’elle a pu s’endormir paisiblement. 

Et donc… Comment ai-je utilisé ce temps qui m’était offert par les circonstances ?

Impossible de se plonger dans un projet qui demande trop de concentration car je devais m’interrompre régulièrement. La pile de repassage pouvait bien attendre… Alors j’ai commencé à ranger mon cher atelier.

Et il en avait bien besoin ! Entre les projets qui se sont succédés dont pour certains dans l’improvisation la plus complète (un costume de tahitienne et un costume d’hindoue  en 1h30 vendredi soir !), les enfants qui s’y installent régulièrement pour bricoler et laisser cours à leur fantaisie y compris dans la manière de ranger, le fait que je sois assez bordélique naturellement, et le manque de temps évident… L’atelier était devenu, n’ayons pas peur des mots, un vrai capharnaüm. Un méli-mélo de bric-à-vrac en pagaille ! Bref, il était temps d’agir et c’est ce que j’ai fait avec beaucoup de plaisir même quand Mi a enfin sombré dans les bras de Morphée.

Ranger les patrons, sélectionner les petits restes de tissus qui pourront se transformer en nouveaux projets et entreposer dans une boîte, trier les outils et les ordonner dans des paniers, retrouver dans le bazar des projets mis de côté, se faire un classeur avec les projets et idées du moment en attente de concrétisation, installer 2 ou 3 petits éléments de déco qui n’attendaient que ça… Bref, prendre le temps de se réapproprier ce lieu.    

J’en profite pour vous montrer au fil de ce billet quelques images de l’aménagement de l’atelier que vous ne connaissez pas encore. Vous avez simplement pu entrevoir le petit bureau avec mon PC à travers la fenêtre sur le bandeau du blog ou ici. Dans cette pièce en forme de T, un meuble étagère Ikea a été redécoupé pour se glisser dans l’avancée vers la fenêtre et se déplier en table de travail. C’est censé être l’endroit où je cartonne et où je bricole… Mais c’est aussi le coin que les enfants se sont appropriés et vous le verrez rarement aussi vide !  

D’ailleurs… voici l’état de ce meuble au moment où j’écris ce billet et ça me paraît beaucoup plus juste de vous le montrer comme ça ! et oui, j’ai omis de préciser que c’est le QG du chat Merlin qui en a fait son poste d’observation préféré…

 
Je n’ai pas pu ranger tout mon atelier car ma petite bulle de calme et de concentration tranquille a éclatée avec le retour des garçons. Les deux grands placards qui occupent les soupentes sont donc restés, pour le moment, « tels quels »… Hum. Mais peu importe, c’est déjà beaucoup et quel plaisir cela a été de pouvoir m’asseoir pour coudre un peu ce soir dans un espace propre et dégagé. Les placards feront donc l’objet d’un prochain rangement.

L’autre partie du T est consacrée à l’espace couture… Et pour tout vous dire, prendre le temps de dégager ce coin m’a permis de faire de la place pour accueillir enfin convenablement celle qui va certainement bien m’occuper dans les prochains mois et que je vous laisse découvrir ici….

 
Oh yesss !!!! (merci encore à Monsieur ADS avec la complicité de Christelle !)

 

A propos Plume

Dans la vie, il est important de découvrir ce pour quoi on est vraiment fait. Moi j'aime bricoler, papoter et écouter les belles histoires ! j'espère que ce blog en sera bientôt rempli. N'hésitez pas à me contacter pour raconter la vôtre ! claire@latelierdusecond.com
Cet article, publié dans Pensées du jour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Question de temps

  1. Ah, c’est chouette de voir ton atelier et de t’imaginer à ta table de travail. Tu vas te régaler avec ta surjeteuse ! Bon rétablissement à ta puce !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s