« Les Tricoteuses du Bord de Mer » de Gil Mc Neil

Après un été plein de bons crus côté lectures, j’ai choisi la facilité ces derniers jours en rouvrant avec bonheur 2 livres dont je m’étais régalée il y a quelques années déjà : « Les Tricoteuses du Bord de Mer » et « Le Petit Magasin des Tricoteuses » de Gil Mc Neil (les titres anglais sont plus pîquants : « Divas don’t knit » et « Needles and Pearls »).Ne vous arrêtez pas à ces couvertures hideuses : je ne sais pas s’il s’agit d’un choix de l’auteur ou d’une décision de l’éditeur mais elles ont franchement un côté « Barbara Cartland défraîchi » ( la couverture des « tricoteuses du bord de mer » est encore pire mais au moment où j’écris cet article, je ne remets plus la main sur mon livre). Bref, ces couvertures ont bien failli me faire reposer les livres en rayon alors que je guettais ces ouvrages avec impatience lors de leur parution en France. Bien m’en a pris de passer outre ces images car ces romans sont de vrais trésors d’amitiés, de tendresse et de moments de tricot. L’éditeur précise d’ailleurs que cette auteure britannique « descend d’une longue lignée de championnes de tricot »… Autant dire qu’elle sait de quoi elle parle quand elle évoque différents types de fils, des points tarabiscotés ou l’ambiance d’un « stich and bitch knitting circle », humblement traduit par « club tricot et ragots ».

Ces joyeux romans racontent en 2 tomes l’histoire de Jo Mackenzie dont le mari est décédé brutalement quelques heures après lui avoir annoncé son intention de divorcer. Jo décide alors de changer complètement de vie, quitte Londres et part vivre dans une petite ville de la côte anglaise où sa grand-mère, la délicieuse Mary, tient une échoppe de laine. C’est l’histoire d’une maman, d’une renaissance, de liens d’amitiés qui se raffermissent ou se construisent autour du tricot. Les lignes fleurent bon l’air iodé des plages anglaises et les so British cups of tea (j’aurais du compter le nombre de fois où il est question de faire chauffer de l’eau dans une bouilloire dans toutes ces pages !).

Évidemment, ce n’est pas de la grande littérature mais en lisant ces pages pleines de bienveillance, de tasses de thé et de pelotes de laine, on sourit, on rit parfois, on s’attendrit. Bref, de bons livres doudous parfaits pour clore en douceur les soirées trop chargées… Ou pour se faire plaisir en lisant tout simplement.

En jetant un œil sur un site anglais pour savoir ce que Gil Mc Neil avait écrit par ailleurs, j’ai découvert que ces romans font en fait partie d’une trilogie intitulée « The Beach Street Knitting Society »… Qui dit « trilogie » dit 3ème tome à dénicher… Yes !

A propos Plume

Dans la vie, il est important de découvrir ce pour quoi on est vraiment fait. Moi j'aime bricoler, papoter et écouter les belles histoires ! j'espère que ce blog en sera bientôt rempli. N'hésitez pas à me contacter pour raconter la vôtre ! claire@latelierdusecond.com
Cet article, publié dans Pensées du jour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour « Les Tricoteuses du Bord de Mer » de Gil Mc Neil

  1. Vivyane Veka dit :

    Merci pour le partage Claire ! Je les notes sur ma liste de lecture, rien que les titres m’amusent déjà beaucoup =)

    Aimé par 1 personne

  2. annette dit :

    Merci pour cet article, ce livre me tente beaucoup ! J’hésite juste sur un truc pour lequel vous pouvez m’aider : est-ce qu’il vaut mieux le lire en VO (pour être sûre de ne pas avoir de soucis avec des termes de tricot mal traduits) ou en VF (pour plus de facilité, plus compatible avec la petite forme de mes neurones) ? En tant que tricoteuse, rien ne vous a paru bizarre ?

    J'aime

  3. Plume dit :

    Bonjour Annette,
    Dans le livre, le tricot est le fil rouge sans que l’auteur n’entre jamais complètement dans les détails de la confîecyion d’un modèle par exemple. S’il y a des petites maladresses de traduction, ce serait plutôt parfois dans les dialogues entre les personnages, pas sur les termes de tricot. Pour moi, le plaisir a été intact en VF. A bientôt !

    J'aime

  4. dominique dit :

    Merci, j’ai déjà lu le premier , je vais acheter le second , le petit magasin des tricoteuses ,mais le troisième est-il déjà paru en France ??? merci pour votre article a bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s