Aime comme Martine

AimeCommeMartine

Retour sur le blog après une longue pause estivale et une rentrée bien dense !  J’attaque ce retour par un petit bilan des coutures de l’été après la robe Bergamote.

Premier projet cousu ce printemps en vue des beaux jours : le top « Aime comme Martine » de Aime comme Marie. Vous connaissez mon goût pour la broderie alors quand Marie a sorti ce petit top en partenariat avec Martine du blog « Atelier by Martine« , je me suis dit pourquoi pas ? j’aime beaucoup les jolis plis plats du dos et ce petit motif de broderie m’a fait de l’oeil dès le premier jour.

broderieAimeCommeMartine

Pour commencer, j’ai eu beaucoup de plaisir à broder les quelques points tout simples du motif qui apparait sur l’épaule du vêtement… Rien de compliqué, juste ce qu’il faut de temps et d’application pour un petit ouvrage rapide et gratifiant. Passons maintenant à la partie couture et là, autant le dire tout de suite, je suis moins élogieuse. Marie a souvent de très bonnes idées et elle a un vrai talent pour communiquer dessus et les mettre en scène. Mais, et pour moi, le « mais » est de taille : trop souvent la qualité du patronage ne suit pas vraiment et, deuxième point encore plus agaçant je crois, Marie ne nous donne aucune ligne de patronage (taille, poitrine, carrure, hanche…) pour faire quelques modifications sur ses modèles. Soit vous êtes taillée comme elle et ça tombe pile poil, ce qui est rarement le cas et c’est normal (ne sommes-nous pas toutes différentes ?) soit… et bien… rien. Débrouille-toi. A toi de jouer à deviner où sont les lignes sur lesquelles tu dois te baser pour adapter le patron à ta morphologie. Dommage, non ?

multi-aimecommeMartine

Pour revenir à mon expérience sur le « Aime comme Martine », j’ai choisi un joli lin à plumetis de chez France Duval-Stalla, le parfait tissu pour les belles chaleurs de l’été, et j’ai coupé mon tissu dans ma taille habituelle chez Marie, taille dans laquelle il faut parfois que je réduise les marges de couture au niveau des épaules pour gagner un peu d’aisance. Je me suis alors retrouvée avec un vêtement vraiment, vraiment trop grand et qui du coup tombait complètement dans le célèbre effet « parachute », « baudruche », « femme enceinte »… Bref vous voyez de quoi je parle. Au passage, je précise que cela n’avait rien à voir avec le syndrôme « je couds trop grand pour moi » car j’ai vraiment choisi ma taille. Pour parvenir à un vêtement portable, il a fallu que je bidouille un peu, beaucoup, encore… que j’abandonne le projet pendant plusieurs jours, déçue de devoir autant bricoler pour que ce vêtement, à la coupe si simple en apparence, finisse par tomber correctement. Au final : 6 bons cm de moins sous chaque emmanchure et 18 cm de tour supprimés dans le bas du vêtement pour qu’il me siée correctement. La verticalité de mes coutures est intacte mais que de tâtonnements et de temps perdu pour ce résultat.

Au bilan, j’ai mis du temps à le sortir de mon placard, ce top dont la couture m’avait tant déçue. Mais au final, la magie de ce joli tissu a fait effet et je l’ai bien porté… Ouf.

Petit récap :

Patron : Aime comme Martine

Tissu : lin à plumetis de France Duval-Stalla

Modification : moins 6cm sous chaque emmanchure, moins 18 dans le bas du vêtement.

Si je dois le refaire : … pas prévu à l’ordre du jour !

 

 

 

A propos Plume

Dans la vie, il est important de découvrir ce pour quoi on est vraiment fait. Moi j'aime bricoler, papoter et écouter les belles histoires ! j'espère que ce blog en sera bientôt rempli. N'hésitez pas à me contacter pour raconter la vôtre ! claire@latelierdusecond.com
Cet article, publié dans Couture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Aime comme Martine

  1. Nathy dit :

    La realisation est jolie et les finitions soignées. Quel dommage que tu aies eu autant de fil à retordre avec un modèle qui promettait un moment de plaisir simple. Cela me rappelle une blouse Citronille que j’avais acheté à mes débuts en couture et sur laquelle ma prof s’etait arraché les cheveux.
    Merci d’avoir partagé ton experience avec franchise et qui permet à chacune de se faire son opinion. Ce lin rebrodé est de toute beauté.

    Aimé par 1 personne

    • Plume dit :

      Merci Nathy pour ton petit mot ! La franchise fait toute la richesse des blogs… Si chacune se contente d’encenser systématiquement les patrons qu’elle coud, comment savoir s’ils sont bien ou pas ? Restons factuels mais disons sincèrement les choses.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s