« Imitation Game », Alan Turing et l’Autisme Asperger

 Imitation-game

Le film « Imitation Game » raconte les efforts de l »Angleterre pendant la Seconde Guerre Mondiale pour casser le système de cryptage des messages que l’Allemagne avait mis en place dans les années 1930 avec la fameuse machine Enigma. Plus particulièrement, le film s’attache à Alan Turing, mathématicien génial et inventeur d’une machine qui parviendra à venir à bout du système de codage pourtant réputé incassable, machine qui est purement et simplement l’ancêtre de nos ordinateurs omniprésents.

Un véritable souffle porte ce film qui met au grand jour un aspect méconnu de cette guerre qui se menait aussi à coups de cerveaux plus brillants les uns que les autres.
Certe le film déforme un peu certains aspects de la vérité historique mais il donne une bonne idée de l’investissement intellectuel que cette lutte contre Enigma a représenté pour l’Angleterre.

Alan Turing a en fait travaillé avec des dizaine d »autres scientifiques mais c’est lui seul qui a eu l’intuition géniale de cette machine qui a complètement changé la donne. Avec cette particularité qui est un axe très fort du film, cette personnalité à part, cette façon de penser et d’aborder les énigmes différente des autres esprits, c’est Alan Turing qui a apporté la plus grande contribution au décodage d’Enigma.

Certains historiens s’accordent à penser qu’Alan Turing était probablement un autiste Asperger. Il n’a jamais été diagnostiqué comme tel, et comment aurait-il pu l’être puisque Hans Asperger n’a publié ses travaux sur cette forme d’autisme qu’en 1944 et qu’il a fallu attendre encore des années pour que ce syndrôme soit connu. Aussi le fait qu’Alan Turing était un Asperger ne peut être qu’une supposition étayée par des témoignages de personnes qui l’ont côtoyé. Dans le film, le parti pris est clairement affiché et Alan Turing présente clairement les comportements typiques d’un autiste Asperger avec notamment un défaut d’instinct social qui se traduit par une inconscience et une incompréhension des codes sociaux. Incapacité à mettre les formes dans ses conversations avec les autres, côté « génie prétentieux », forme d’indifférence face aux jeux de la séduction, certaine rigidité… Vérité historique ou non, ce film a au moins le mérite de montrer un autiste Asperger avec ses difficultés d’adaptation  aux autres. Sans doute est-il extrêmement délicat de faire comprendre avec subtilité ces difficultés de comportement sans tomber dans une forme de radicalité ou de caricature mais il me semble que ce film est en cela assez juste.

Dernier point positif pour ce film magnifique : la bande originale composée par Alexandre Desplats est une pure merveille. Cliquez, fermez les yeux… et régalez-vous.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur cette aventure incoyable qu’a été la lutte contre Enigma, Franck Ferrand a présenté le 26 janvier une émission « Au Coeur de l’Histoire » remarquable sur ce sujet et sur Winston Churchill : ici

Et pour creuser un peu le sujet de l’Autisme Asperger, c’est ici.

 

 

 

 

 

A propos Plume

Dans la vie, il est important de découvrir ce pour quoi on est vraiment fait. Moi j'aime bricoler, papoter et écouter les belles histoires ! j'espère que ce blog en sera bientôt rempli. N'hésitez pas à me contacter pour raconter la vôtre ! claire@latelierdusecond.com
Cet article, publié dans Pensées du jour, Sorties, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s